Le Port de San Pedro impliqué dans le détournement d’un navire?



Les réticences du Port autonome de San Pedro à autoriser l’accès au registre de sa capitainerie à Ludovic Branger pourraient bien trouver une explication simple.

L’Eléphant vous éclairait il y a peu sur ce refus atypique de l’autorité portuaire de donner suite à l’ordonnance n°013/2020 du 20 janvier 2020 du Tribunal de première instance de San Pedro. Elle autorisait son détenteur à « faire compulser et/ou à consulter les registres de la capitainerie du Port de San Pedro sur la période allant du 24 août au 31 août 2017 ». Cette ordonnance est à replacer dans le cadre d’un litige vieux de 18 ans qui oppose Ludovic Branger, le désormais liquidateur de la SIPA (Société d’importation de pièces automobiles), ACHETER


©2020 par l'éléphant déchaîné