Visiteurs :
Flash infos
  • Abonnez-vous à la version électronique et recevez par mail votre journal plusieurs heures avant la sortie « papier ». Pour tous renseignements, appelez le service Commercial au (225) 22 52 47 68 poste 18 ou le 47 23 42 94
  • LEléphant Déchaîné est un bi-hebdomadaire satirique indépendant paraissant en Côte d Ivoire les mardi et vendredi
  • LEléphant Déchaîné est un bi-hebdomadaire satirique indépendant paraissant en Côte d Ivoire les mardi et vendredi
L’inusable président du Pdci-Rdr. Lequel, après avoir juré que le Pdci aura un candidat à la présidentielle de 2015 , a contredit Bédié Konan Henri en désignant Ouattara comme le candidat du Pdci en 2015, dans le cadre du Rhdp: «Devant la nation rassemblée, sans détour, je donne des orientations fermes pour soutenir ta candidature à l’élection prochaine. Je demande à toutes les structures du PDCI et des partis composant le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, la coalition au pouvoir) de se mettre en mouvement pour faire aboutir ce projet. Tu seras le candidat unique" de la majorité "pour l’élection présidentielle", "sans préjudice pour les irréductibles qui voudront se présenter en leurs noms propres. Il faut poursuivre un objectif double: assurer le succès de la coalition au pouvoir en 2015 mais surtout créer un parti unifié pour gouverner le pays, étant entendu que ces deux partis sauront établir entre eux l’alternance au pouvoir dès 2020.» Bravo! C’est ce qu’on appelle un homme de parole ! Reste à savoir à présent ce que Ouattara a dû avaler pour obtenir ce « Oui » massif de Bédié !
17/09/2014
Publicité
Une du 19/09/2014
L'Edito
Avec la classe politique sans vision qui est celle de ce pays depuis la mort du premier président, les ivoiriens ont encore de beaux jours de souffrances devant eux.

Voilà pratiquement 21ans que cette classe politique infernale et totalement irresponsable a pris en otage tout un peuple sur le dos duquel elle goinfre sans tempérance et qu’elle maintient par une stratégie dont les fondements  échappent à tout esprit rationnel, dans les tréfonds  de la misère noire, affreuse. Quelle solution propose-t-elle pour lutter  contre le chômage endémique et notamment celui des jeunes ? Aucune !
Quelle solution propose-t-elle contre la corruption qui gangrène une administration publique désorganisée et inefficace ? Aucune !
Quelle solution propose-t-elle pour lutter contre la misère qui touche plus de la moitié de la population ? Aucune !

Depuis 21ans, c’est, chaque année, la même chose ! Les problèmes des ivoiriens sont relégués au sixième plan, pendant que les politiciens, regroupées au sein de gouvernement dits d’union nationale ou de réconciliation, s’engraissent sur la bête ! En remettant à demain la prise en compte des problèmes d’un peuple essoufflé et complètement désabusé.
Après huit année de crise militaro-politique, ils ont invités les ivoiriens à qui personne n’avait donné la parole pendant dix ans, à se rendre dans les urnes pour élire un nouveau président. Sous le prétexte que cette élection était la solution pour sortir de la crise pour que, enfin, leurs préoccupations soient prises en compte.
Sauf que pour récompenser le peuple de sa mobilisation, ils lui ont servi du plomb, du feu, des bombes et des armes.

Depuis un nouveau pouvoir s’est installé mais les vrai problèmes des ivoiriens sont toujours au sol des priorités. La gratuité des soins, projets parfaitement mal conçu et mal exécuté mais cependant annoncé en grandes pompes, à coûter cher aux malades dans les hôpitaux publics. On ne compte plus les victimes de cette politique…
Mais alors que les ivoiriens continuent  de mourir pour les ordonnances médicales de moins de 2000FCFA, la classe politique depuis, quelques années et sans doute à cause des échéances électorales qui s’annoncent a commencer à retrouver ses sensations.

Dans la presse déchainée
De Touré Mamadou (Rdr), dans (« Soir Info »,28/03/)
Blé Goudé n’a pas répondu aux questions essentielles du juge, mais c’est un personnage controversé. On est encore dans du théâtre. » Dommage que Touré Mamadou n’ait pas été à la place du juge !
Le show Blé Goudé à la Une de (« Soir Info »,28/03/)
« J’ai été séquestré. J’ai fait 10 mois dans un violon. » Et après il a reçu le caleçon blanc ?
Le show Blé Goudé à la Une de (« Soir Info »,28/03/)
« J’ai été séquestré. J’ai fait 10 mois dans un violon. » Et après il a reçu le caleçon blanc ?
Caricature
Dernièrement à la une
Le P'tit livre d'Akissi Jeannette
Depuis le week-end dernier, chouchou et moi sommes dans la région du Iffou, là où règne le grand frère Bédié. Comme vous le savez maintenant, à chaque déplacement de chouchou et de son gouvernement, c’est le développement aussi qui se déporte…Oui oui, les esprits chagrins diront que tout l’argent engrangé dans les visites d’Etat avec les frais de bouche pour les ministres, pourrait servir à autre chose. C’est peut-être vrai… Mais 2015, c’est si vite arrivé et c’est toujours bon de rendre visite aux populations sans pour autant distribuer des communes et des Sous-préfectures comme un certain Gbagbo!

Et à propos de campagne, Allagnissan a rendu un vibrant hommage à son grand frère et à son épouse, ma chère sœur dont le soutien a été décisif pour son ascension au pouvoir. Et en fin stratège, il a demandé au peuple «Anoh» de lui réitérer sa confiance pour la prochaine élection, pour dit-il, «terminer le travail que nous avons commencé ensemble». Une annonce anticipée de la candidature unique ?

Quelle solidarité gouvernementale ! Le très « facebooker » ministre des Sports et de la jeunesse de Chouchou soutiendrait-il Kandia Camara dans une affaire d’expulsion de 97 enseignants contractuels qui a fait l’objet, en fin de semaine dernière, d’un violent article des petits journalistes de «L’Eléphant Déchaîné». Lobognon connaîtrait mieux le ministère de Kandia que le sien. Il affirme exactement qu’«ils ont été exclus pour sanctions disciplinaires».

J’attends que le champion des « tweets » du gouvernement d’Allagnissan publie sur sa page, le document dans lequel Kandia Camara explique que c’est pour leur activisme syndical que ces 97 personnes ont été exclues à leur insu, sans aucune demande préalable d’explication. Surtout que Kandia Camara elle-même, est une championne en matière d’activisme syndical…

Avez-vous tous remarqué le geste de grandeur de mon tendre époux le dimanche dernier? Je l’ai accompagné à Dubaï à bord d’un vol commercial pour participer à la Conférence Internationale des Investisseurs qui a eu lieu hier… Là où il pouvait faire louer un avion privé ou acheter un nouvel appareil comme son homologue du Niger, mon chouchou a plutôt pensé à faire un peu d’économie…Même si rien ne l’y obligeait…Il s’est même plié aux exigences sécuritaires de l’aéroport…Il s’est également lavé les mains… N’est t’il pas adorable?

Il y a eu le weekend passé des événements vraiment étranges. Le vendredi, j’apprends que la femme d’Hamed Bakayoko a été agressée dans un tunnel en France par deux voleurs sur scooter. Et le dimanche, j’apprends encore que la compagne Burkinabé du petit Soro répondra devant la justice française pour traite d’êtres humains…En d’autres termes, elle maltraiterait ses semblables…je soutiens moralement l’épouse d’Hamed Bakayoko et j’espère que ce que j’apprends sur celle du petit Soro n’est pas exact ! Je ne supporte pas qu’on maltraite ses semblables !

Ce week-end aussi, il y avait de la joie du coté de Koyékro, dans le département de Tiassalé. C’est le village du jeune patron de «l’Eléphant Déchainé». Ce jeune est à la tête de la mutuelle de développement de son village. Il a souhaité que je sois à cette activité. Je n’ai pu me déplacer en personne mais il a pu sentir oh combien de fois je suis sensible aux conditions des femmes. J’ai donc offert, via mon émissaire, une ambulance médicalisée et quelques autres joyeuseries. On dit merci qui ?
Zig-zag de l'Eléphant
.